Nettoyer son visage

Si simple et pourtant tant d’erreurs sont commises. Ne te blâme pas, cher(e) ami(e). C’est humain. Mais alors, comment nettoyer mon visage, me diras-tu. Voici quelques tips bienveillants.

Quelque soit ton type de peau tu utilises forcément au moins deux produits de façon récurrente sur ton visage : le démaquillant et le nettoyant visage.
Voici de quoi changer ta routine pour des options zero-déchet et bonnes pour ton minois en trois options : gel lavant, hydrolat et démaquillant.

1/ LE GEL LAVANT
D’abord, se nettoyer la peau. Pour ma part, j’aime utiliser un gel lavant de temps en temps et alterner avec un savon SAF anti-imperfection.
Le gel visage, donc. J’ai souvent dépensé une blinde en gel nettoyant, allant de Laroche-Posay à Clinique, étant certaine de ne pas me tromper puisque ces marques avaient de la notoriété.
Et puis le jour où j’ai su lire les ingrédients, j’ai stoppé net.

Aujourd’hui, j’utilise la combinaison suivante :
75 gr de base lavante neutre
20 gr d’hydrolat
1,5 gr de gomme xanthane (pour avoir la texture gel)

Je change d’hydrolat en fonction des besoins de ma peau, and so should you. Lorsqu’elle a besoin d’hydratation j’utilise plutôt la mélisse, mais quand j’ai des imperfections de la sauge. A toi de trouver l’hydrolat qui correspond à ton type de peau.

Lorsque je cherche un effet spécifique pour mon gel, je rajoute 10 gouttes d’huiles essentielles (pour les imperfections : tea tree, menthe poivrée, ylang ylang par example). Ceci est facultatif (ne pas utiliser les HE sur les femmes enceintes, allaitantes ou les enfants).

Le process :
Mélange ton hydrolat et la gomme xanthane. Une fois que ton mélange a épaissi, tu peux ajouter la base lavante (puis tes HE si tu décides d’en ajouter).
Ensuite, il faut tout faire rentrer dans le pot. Voilà. The end, tu as un gel 100% adapté à ton type de peau, zéro-déchet et clean.

Si toute ta vie tu as utilisé des gels lavants sans résultats, saches que c’est parce que les composants de ceux du commerce sont très irritants et agressifs : ta peau se défend donc par exemple en produisant davantage de sébum et c’est le cercle vicieux si tu as déjà la peau grasse.

2/ L’HYDROLAT
J’utilise souvent, au sortir de la douche et après avoir utilisé mon gel lavant, un hydrolat en vaporisation, avant d’appliquer ma crème.
Facile, tu peux réutiliser celui de ton gel lavant, ou alterner avec un second. Si mon gel lavant est à la sauge, je privilégie un hydrolat aux propriétés calmantes et hydratantes pour ne pas trop agresser ma peau, je note, la mélisse. A l’inverse, si mon gel est très doux avec un hydrolat assez neutre, j’en applique un second à la sauge ou au tea tree par exemple pour croiser les effets.

Là encore, à toi de te renseigner et de chercher le bon hydrolat qui va correspondre à tes besoins. Pas de recette ici, juste de l’hydrolat à appliquer pur, soit sur un coton (réutilisable SVP – l’hydrolat ne tâche pas donc tu peux y aller), soit en vaporisation.
J’applique ensuite ma crème, une fois l’hydrolat sec sur ma peau.

Quelques hydrolats en fonction de vos besoins :

peaux à imperfections, mixte/grasses : tea tree, sauge, ylang ylang, palmarosa, lavande fine de provence, bay de st thomas
peaux fragiles, sèches : calendula, tilleul, bambou
peaux délicates et matures : rose de mai, rose de damas, hélichryse italienne
neutres (c’est à dire qui peuvent correspondre à tout type ne peaux, n’agissant pas sur un type en particulier) : bleuet, camomille
– multifonction (peaux sèches, à imperfections et matures) : la mélisse (mon fav).

3/ LE DÉMAQUILLANT
D’une simplicité déconcertante, tu peux juste utiliser une huile pure.
Pour ma part j’utilise souvent l’huile de jojoba car elle ne graisse pas davantage les peaux grasses et en rétablit l’équilibre du sébum.

Si ton mascara ne part pas correctement avec de l’huile pure, récupère un flacon et fais un mélange 50/50 d’huile et d’hydrolat.
La magie opèrera. Quelques gouttes d’huiles suffisent si tu souhaites faire huile à 100%, donc c’est vraiment économique.

Là encore, tu peux personnaliser ta routine en fonction de tes besoins et de ta peau en choisissant le bon hydrolat et la bonne huile.

Quelques huiles en fonction des types de peaux :

peaux à imperfections, mixte/grasses : baies de laurier, jojoba, nigelle, pépin de raisin
peaux fragiles, sèches : avocat, avoine, baobab, camélia, chanvre, hibiscus, périlla
peaux délicates et matures : abricot, açai, bourrache, carthame, chanvre, germes de blé, onagre, rose musquée, sésame, son de riz
neutres (c’est à dire qui peuvent correspondre à tout type ne peaux, n’agissant pas sur un type en particulier) : amande douce, argan, olive, jojoba

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :