Analyser sa consommation

Changer, ça passe par regarder d’abord ce qu’on fait déjà.

Il existe bien sûr déjà tout ce que l’on fait de bien. Surtout à Paris, il est simple de faire le tri par exemple, les poubelles sont directement dans nos immeubles, c’est pas comme s’il fallait prendre la voiture pour aller au centre de tri, comme c’est le cas à la campagne. Il n’y a donc aucun frein à commencer par là.
Si des doutes subsistent sur que jeter dans quelle poubelle, évidemment, « il y a une app » car « il y a une app pour tout » (pour une fois Apple a pas fait de connerie!). Je vous invite à télécharger le Graal de la quête de la bonne benne : Le guide du tri. Le site existe en appli et il est géolocalisé, ce qui te permet de toujours jeter la bonne chose au bon endroit (20/20 pour toi, petit fayot).

Une fois que le simple est traité et que tu as fait le bilan des choses « biens » pour l’environnement que tu fais déjà (c’est important d’avoir une idée du positif pour la suite), tu peux passer au sujet qui fâche et dès à présent aller dans ta cuisine et dans ta salle de bain. Ouvre tes placards, regarde dans les tiroirs.
Combien de ces objets sont en plastiques? Sans vouloir faire de la prestidigitation, je pense que 100% de ce que tu vas trouver l’est. Ca l’était aussi chez moi, alors tout doux, pas d’inquiétude. Je t’explique ce qu’il s’est passé dans ma tête, afin que peut-être la même chose se produise dans la tienne.

J’ai fait le tour de tous ces objets et j’ai voulu chercher des alternatives, des marques plus soucieuses de leur impact ou au moins de la composition des produits qu’elles vendent. Je me suis questionnée sur ce que j’utilisais vraiment et comment, puis je suis passée par la classification que voilà (notamment valable pour la SDB).

Tu peux donc dès à présent contempler ton placard et te demander ce que tu peux:
supprimer par manque de réelle utilité (ex: une crème de jour et une crème de nuit ? Une crème tout court ça devrait faire l’affaire)
remplacer (des gels douches et shampoings à profusion? Des savonnettes et des shampoings solides sans emballage ou en emballage cartonné peuvent être tes meilleurs alliés)
utiliser de façon durable (des cotons à démaquiller jetables ? Ils peuvent être remplacés par de jolis petits cotons en tissu que tu peux laver avec tes habits et réutiliser pour toujours afin de nouer une grande amitié avec eux)
réutiliser (tous les pots finis peuvent avoir une seconde vie, je t’en parlerai dans un autre article)
voir ce dont tu as sincèrement besoin et de quels produits tu ne VEUX pas te passer

Ce dernier point est primordial. Aucun changement de routine ne pourra être fait sur le long terme s’il n’y a pas de véritable adhésion de ta part. Il ne s’agit pas de changer du noir au blanc en 24h. Une transition prend du temps et les prochaines concessions viennent au fur et à mesure. Il ne faut surtout pas faire un pas trop vite pour ne pas se décourager et apprivoiser toutes les gentilles alternatives.

Il sera aussi recommandé de scanner tes produits avec Yuka, soit dans la cuisine soit dans la SDB pour voir ce qui se cache dans tes produits. Attention les yeux ! Disponible ici
Cette appli sera super utile en supermarché car elle peut t’orienter vers d’autres produits et t’aider à comprendre la longue listes des ingrédients incompréhensibles pour un novice au dos des emballages. Enfin, elle t’évitera de faire des faux pas avec les marques qui font du green washing.

Je te laisse tranquilou faire ton bilan maison. J’espère, non pas qu’il te transformera, mais qu’il te motivera à vouloir changer. C’est ça le plus important.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :